facebook-hoover twitter-hoover behanse-hoover ukbettips-hoover
English (UK)GermanDE-CH-ATFrenchfr-FRPortuguspt-PTItalianItalySvenskaSENorskbokmlNorwaySpanishESRussianRomanian
прогнозы на футбол - бесплатные футбольные прогнозы на сегодня

COUPE DU MONDE FIFA 2014: L'AUSTRALIE

L'Australie s'est promenée lors de sa campagne de qualification, mais a vécu quelques turbulences avant le Mondial 2014.
timcahill_s
Australia star Tim Cahill

L'équipe d'Holger Osieck ne s'est jamais vraiment remise de ses débuts compliqués dans le Groupe B et a eu besoin d'un héros pour sceller son destin. Un héros tel que l'attaquant des Nagoya Grampus Josh Kennedy, qui a offert aux Australiens la qualification grâce à son but contre l'Irak lors de la dernière journée des qualifications.

Kennedy retrouvait la sélection une première fois depuis 19 mois en remplacement d'un Tim Cahill furieux et a converti le centre de Mark Bresciano en but pour envoyer l'ANZ Stadium au paradis.

Mais ce coup de poker audacieux n'a pas permis à Osieck de garder son poste après les débâcles face au Brésil et à la France sur le score de 6-0 à chaque fois. Il a été limogé en octobre.

Ange Postecoglou a hérité du poste et a débuté son règne par un succès 1-0 contre le Costa Rica, une autre équipe qualifiée pour la Coupe du monde brésilienne. Ce succès avait éclairé l'ancien coach du Melbourne Victory et du Brisbane Roar sur les problèmes qu'il allait devoir résoudre.

Cahill avait marqué ce soir-là et avait égalé le record de Damian Mori avec 29 réalisations. Cette soirée fut également spéciale pour Lucas Neill, le joueur australien qui a le plus longtemps servi avec le grade de capitaine en a profité pour s'accrocher avec certains supporters.

Ces deux joueurs, à l'instar de Bresciano et Mark Schwarzer, ont connu la grande équipe australienne des Harry Kewell et des Mark Viduka d'antan.

Mais cette génération vit ses derniers jours. Cahill et Neill n'évoluent plus en Premier League, tandis que la décision de Bresciano d'échanger la Serie A contre le Moyen-Orient n'a pas été la meilleure de sa carrière.

Le milieu de terrain a récemment été sanctionné de 4 mois d'interdiction de jouer après que la FIFA ait constaté des irrégularités lors de son transfert d'Al Nasr vers Al-Gharafa. De quoi sérieusement handicaper ses chances de jouer le Mondial.

Pour Postecoglou, ce noyau vieillissant ne peut pas être écarté pour le moment en l'absence de relève compétente, même si le buteur du Bayer Leverkusen Robbie Kruse et le jeune joueur du Celtic Tom Rogic commencent à montrer de belles choses.

L'Australie a montré ses faiblesses dès son surprenant revers contre Oman à Muscat. Les Australiens retrouveront les sommets du Groupe D plus tard cependant.

Lors du match retour à Oman 7 mois plus tard, l'Australie a dû remercier Schwarzer qui lui a permis de revenir avec un nul 0-0. L'Australie a ensuite eu besoin du pénalty de Luke Wilkshire à la 70e minute pour récolter un nul à Brisbane contre le Japon.

Après une défaite 2-1 face à la Jordanie, l'Australie a commencé à trembler. Surtout lors du match suivant en Irak, quand les Irakiens menaient au score à dix minutes de la fin. Les héros australiens de la soirée se nomment Cahill et Archie Thompson , qui ont offert un succès inespéré à leur équipe.

Une équipe qui a dû batailler pour décrocher un 2-2 lors d'un nouveau rendez-vous contre Oman.

Un pénalty dans le temps additionnel de Keisuke Honda à Saitama a offert la qualification au Japon face à des Australiens qui se sont vengés sur la Jordanie avec un 4-0 qui les a lancés vers une victoire ultime contre l'Irak, victoire enfin synonyme de qualification.

Le nouveau sélectionneur Postecoglou peut au moins affirmer qu'il ne dirigeait pas l'équipe pendant une campagne aussi médiocre…